Employee Reviews

Nigel Frank International offre des opportunités de carrière formidables. Le cabinet est par ailleurs un lieu de travail convivial, enrichissant et solidaire. Nous avons interrogé certains de nos employés pour vous donner une meilleure idée de ce que représente le travail ici. Lisez les entretiens suivants pour avoir un aperçu de la vie professionnelle chez Nigel Frank.



Angela Goma

Angela Goma

Consultante senior en recrutement

A rejoint Nigel Frank en: April 2012

Quel a été votre parcours avant de rejoindre NFI ?

Avant de rejoindre NFI, j’ai étudié le droit et l’espagnol à l’université. J’ai ensuite occupé un poste de gestionnaire de comptes junior chez IBM et j’ai travaillé dans les ventes chez HP ; j’étais compétente en ventes et j’ai donc décidé que ma prochaine étape serait le recrutement.

Read Full Interview

Qu’est-ce qui a motivé votre décision de rejoindre NFI ?

Je voulais m’éloigner de l’endroit où je vivais et j’avais décidé que j’aimerais m’essayer à un emploi dans un cabinet de recrutement. Lorsque j’ai découvert Nigel Frank, j’ai été immédiatement intéressée.

De quelle manière votre carrière a-t-elle progressé chez NFI ?

Je suis toujours consultante en recrutement stagiaire, mais mon évaluation est imminente à la suite de quoi j’espère bien devenir Consultante en recrutement. Après ça, qui sait ? Il y a tellement de possibilités d’avancement chez Nigel Frank et tant de soutien pour y parvenir !

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail chez NFI ?

J’apprécie beaucoup d’apprendre à connaître tous mes candidats. J’aime bien aussi l’aspect international de la société. Je parle 5 langues et c’est tellement stimulant de pouvoir toutes les utiliser au quotidien.

Qu’est-ce qui vous a posé problème lorsque vous avez débuté chez NFI ?

Je pense que lorsque j’ai débuté chez NFI, la connaissance des produits représentait un défi. Il est important d’avoir une notion de la technologie dont vous parlez et, bien que cela ne m’inquiète pas puisque j’ai travaillé chez IBM et HP, la difficulté était de ne pas confondre les logiciels. 

Quels ont été vos points forts ou réalisations les plus notables ?

Mon plus grand moment fut lorsque j’ai négocié mon premier accord au taux de 30 % ; cela a constitué pour moi un énorme exploit. C’est devenu également un placement que j’ai présenté à notre équipe de développement commercial qui examine à l’heure actuelle un déploiement au niveau mondial. 

Comment décririez-vous la culture de la société et l’environnement professionnel chez Nigel Frank ?

C’est une atmosphère jeune, conviviale et dynamique. Même si vous devez travailler vraiment dur, c’est très gratifiant et il existe de nombreuses occasions pour décompresser et avoir des relations sociales.  

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait rejoindre Nigel Frank ?

Je dirais à quiconque souhaitant travailler pour Nigel Frank que, si vous vous investissez, vous obtiendrez la formation et le soutien qui permettront de vous aider à atteindre vos objectifs.

Craig Allen

Craig Allen

Directeur-Recrutement Permanent EMEA

A rejoint Nigel Frank en: October 2008

Quel a été votre parcours avant de rejoindre NFI ?

Avant de travailler pour Nigel Frank, j’étais employé dans le secteur public. J’ai constaté qu’il n’y avait guère de possibilité d’avancement ni de réel défi dans ce que je faisais, ce qui a influencé ma décision de rejoindre Nigel Frank. 

Read Full Interview

Qu’est-ce qui a motivé votre décision de rejoindre NFI ?

Je souhaitais travailler pour une entreprise d’avenir en pleine croissance et qui présenterait des défis. Après un entretien avec le PDG, j’ai été emballé à l’idée de travailler dans un endroit qui répondait à tous les critères que je recherchais avec en plus la possibilité de gagner beaucoup d’argent.

De quelle manière votre carrière a-t-elle progressé chez NFI ?

Ma carrière a progressé rapidement. J’ai commencé comme stagiaire et dans les 6 mois, je suis devenu Consultant en recrutement et après 2 ans, responsable de l’équipe pour le Royaume-Uni.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail chez NFI ?

Ce qui me plaît le plus, c’est de diriger. Depuis que je suis devenu directeur, j’ai trouvé que l’enjeu qui consiste à bâtir l’entreprise est vraiment l’élément le plus appréciable, en particulier puisqu’il n’y a pas de limites à ce qui peut se passer. 

Qu’est-ce qui vous a posé problème lorsque vous avez débuté chez NFI ?

Comme je venais du secteur public, ma difficulté résidait dans l’adaptation à l’environnement commercial. En particulier, lorsque j’ai rejoint le cabinet, c’était au début de la récession. Ce n’était pas facile, mais cela n’a fait que renforcer le défi. 

Quels ont été vos points forts ou réalisations les plus notables ?

Mon meilleur moment d’un point de vue commercial fut lorsque j’ai réussi à doubler l’équipe en 2011 et à augmenter le chiffre d’affaires de 50 %. Mon meilleur temps fort personnel fut mon voyage tous frais payés à New York. Un parmi tant d’autres.

Comment décririez-vous la culture de la société et l’environnement professionnel chez Nigel Frank ?

La philosophie de la société chez Nigel Frank, c’est sans aucun doute « travailler dur pour s’amuser tout autant » et ceux qui travaillent dur sont largement récompensés de leurs efforts. Chaque jour est différent et vous ne savez jamais à quoi vous attendre.  

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait rejoindre Nigel Frank ?

Pour quiconque envisageant de venir travailler chez Nigel Frank, je lui dirais qu’en travaillant dur, il peut réaliser tout ce qu’il veut. Il n’y a pas de limite pour ceux qui le veulent vraiment.

Robert Morgenroth

Robert Morgenroth

Vice-président –Service des contrats USA

A rejoint Nigel Frank en: June 2010

Quel a été votre parcours avant de rejoindre NFI ?

Durant mes étés lorsque j’étais étudiant à l’université, j’ai effectué quelques stages qui n’avaient aucun lien avec la vente ou le recrutement. Après ma Licence, j’ai passé deux hivers dans le Colorado où j’ai travaillé pour la station de Vail, vendant des billets pour le remonte-pente et des cours pour l’école de ski. 

Read Full Interview

Qu’est-ce qui a motivé votre décision de rejoindre NFI ?

Le bureau américain ne comptait que trois membres à l’époque. Rejoindre ce qui était pour ainsi dire une start-up était donc une décision délicate. Ce qui retint vraiment mon attention était la vision du Directeur concernant la croissance de la société, les antécédents avérés du succès de NFI en Europe et l’opportunité réelle de gagner beaucoup d’argent et de gravir les échelons en interne.  

De quelle manière votre carrière a-t-elle progressé chez NFI ?

Lorsque j’ai commencé, j’étais employé uniquement à saisir les données des nouveaux clients et contacts dans notre système CRM. Depuis, j’ai progressé, passant de consultant stagiaire à consultant, puis consultant senior, chef d’équipe, cadre et aujourd’hui vice-président.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail chez NFI ?

Être un mentor pour les nouvelles recrues. J’ai été à leur place et j’adore partager ce que j’ai appris et voir que cela mène à la réussite.

Qu’est-ce qui vous a posé problème lorsque vous avez débuté chez NFI ?

NFI ne recrute que des candidats qui affichent la réussite. En tant qu’étudiant doué et bon joueur de football en division I, ce fut un changement radical de me retrouver dans un environnement compétitif où je n’étais plus l’un des meilleurs. Même s’il s’agissait d’une adaptation difficile, j’ai vite compris que NFI était un endroit où, si vous investissez du temps et travaillez dur, vous êtes désireux d’apprendre et avez une attitude positive, il y a suffisamment de soutien autour de vous pour assurer votre réussite. 

Quels ont été vos points forts ou réalisations les plus notables ?

Il n’existe aucune entreprise qui prendra autant soin de vous si vous contribuez aux résultats. J’ai perçu des salaires incroyables, j’ai été souvent promu, j’ai bénéficié d’un nombre incalculable de repas dans les meilleurs restaurants de New York ainsi que de trois voyages tous frais payés en Europe, et j’ai eu, entre autres, l’occasion d’observer et d’apprendre des responsables, des directeurs et du PDG de Newcastle. En termes d’accomplissements, je suis extrêmement fier de la manière dont le service des contrats aux États-Unis s’est développé pour devenir l’une des équipes les plus performantes et rentables de la société.

Comment décririez-vous la culture de la société et l’environnement professionnel chez Nigel Frank ?

Exigeant, compétitif, convivial, dynamique, productif, motivant, intense et gratifiant.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait rejoindre Nigel Frank ?

Il ne s’agit pas d’un emploi, mais d’une opportunité. Si on vous offre une opportunité, saisissez-la. 

Patrick Navarro

Patrick Navarro

Vice-président- Côte Est

A rejoint Nigel Frank en: February 2011

Quel a été votre parcours avant de rejoindre NFI ?

Croyez-le ou non, mais avant de rejoindre NFI, j’étais vendeur de bières. Et mes ventes ciblaient plus particulièrement les bars de Brooklyn à New York.  C’était l’emploi du commercial type, sans fioriture. Je travaillais trop et n’étais pas reconnu, avec très peu de perspectives d’avancement. Ce qui rend NFI unique, c’est le fait que l’on ne rencontre aucun problème de ce type ici. Si vous travaillez dur et concluez des accords, vous serez promu(e) et récompensé(e) pour vos efforts. 

Read Full Interview

Qu’est-ce qui a motivé votre décision de rejoindre NFI ?

Ce qui m’a vraiment attiré, c’était l’avancement de carrière et l’accent mis sur les employés. Je ne vais pas mentir, au début, j’étais sceptique lorsque j’ai entendu pour la première fois ce que vous pouviez gagner et la rapidité avec laquelle les gens pouvaient devenir dirigeants de cette entreprise. Aujourd’hui, je suis cadre et j’en apprécie tous les aspects.  

De quelle manière votre carrière a-t-elle progressé chez NFI ?

Après deux mois chez NFI, je suis devenu consultant en recrutement. Une fois consultant, j’ai vraiment commencé à conclure des accords. Depuis, j’ai conclu plus de 150 accords en 3 ans et j’ai été promu encore trois fois. Je suis désormais vice-président, pleinement engagé dans l’entreprise et je me réjouis de contribuer à la croissance de l’activité. 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail chez NFI ?

Rien ne me plaît davantage que les gens et la culture de Nigel Frank International. Nous sommes très proches et tout le monde se retrouve pour sortir. Chaque jour, vous avez l’impression que vous travaillez vers des objectifs pour lesquels vous serez grandement récompensé(e). Nous avons des primes incitatives sous forme de voyages et des Lunch Clubs organisés, si bien que les consultants se surpassent sans cesse pour conclure des accords. Depuis que j’ai rejoint NFI, j’ai savouré certains des meilleurs repas de ma vie dans les plus beaux restaurants de New York et j’ai vécu bon nombre de soirées inoubliables. Par ailleurs, j’ai fait deux séjours à Londres, tous frais payés, des voyages de luxe. J’ai atteint aussi des objectifs individuels pour aller à Las Vegas et Madrid où j’ai réalisé l’un de mes rêves : voir un match de foot du Real Madrid. La prime incitative actuelle pour laquelle je travaille est un week-end d’évasion à Miami et je suis vraiment enthousiaste à cette idée. Il y a tellement d’avantages lorsqu’on travaille pour ce cabinet !  

Qu’est-ce qui vous a posé problème lorsque vous avez débuté chez NFI ?

Au tout début, lorsque j’ai rejoint NFI, j’étais dépassé par l’aspect technique des produits pour lesquels nous recrutons. J’ai appris rapidement, grâce au soutien de mon mentor Rob Morgenroth, qu’il ne s’agissait que d’un petit obstacle à surmonter. La formation dont j’ai bénéficié ici chez Nigel Frank International m’a permis de connaître non seulement le produit Dynamics mais également le marché.

Quels ont été vos points forts ou réalisations les plus notables ?

La liste est tellement longue. J’ai été promu quatre fois, j’ai voyagé en Europe, j’ai rencontré et travaillé avec des gens formidables, j’ai participé à un grand nombre de conférences professionnelles internationales et je gagne bien plus d’argent que je n’imaginais pouvoir en gagner. 

Comment décririez-vous la culture de la société et l’environnement professionnel chez Nigel Frank ?

Dynamique, énergétique et conviviale. Le bureau n’est jamais calme car tout le monde est toujours au téléphone essayant de conclure des accords.  Chacun s’efforce constamment de réaliser ses objectifs et de collaborer pour y parvenir.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait rejoindre Nigel Frank ?

Si vous êtes prêt(e) à travailler dur et vous appréciez ce que vous faites, cette société et ce poste vous conviendront. Il y a tellement de bons côtés dans le travail ici ; la culture, les primes incitatives, notre équipe très soudée, des parcours de carrière clairs en matière de promotion et de postes à responsabilité. Je pourrais continuer… . Si vous êtes motivé(e) par des opportunités au potentiel illimité, venez avec une attitude positive et lancez-vous.